• Céline Wagner

Julian Assange avec ses mots

Pouvons-nous faire confiance aux médias? Ce sont ces médias qui ont demandé que mes collègues et moi-même soyons assassinés, rendus inaudibles, dénoncés et poursuivis pour espionnage pour nos publications et participation à l’affaire Snowden.

Noam Chomsky dans « The Common Good » a écrit que « la façon intelligente de garder les gens passifs et obéissants est de limiter strictement le spectre des opinions acceptables, mais de permettre un débat très animé au sein d'une partie étroite de ce spectre ».

Nous vivons dans une « médiaocratie », ce qui est politiquement possible est défini par l'environnement médiatique.

J'ai commencé Wikileaks parce que j’ai compris cette réalité, le cadre médiatique définit la possibilité politique. Aussi, pour apporter un changement significatif, nous devons élargir le cadre médiatique.

Avec Wikileaks, nous avons obtenu d’importants succès dans certains domaines, mais il reste encore beaucoup à faire.

Le plus grand contributeur à l’expansion de nos horizons, c’est vous. Vous dites à vos amis ce qui se passe, ce que vous avez vu, ce que vous croyez, et ce que vous pensez être des mensonges.

Cela contraste avec ce qui apparaît dans la presse australienne, pour elle-même et pour le monde.

Vous faites partie de la plus grande machine de détection de conneries que le monde n’ait jamais vue.

C'est pourquoi Wikileaks bénéficie d'un tel soutien de la part des personnes exposées à Internet. C'est pourquoi nous bénéficions d'un tel soutien de la part de cette génération, car vous êtes mieux informé. C'est la génération la mieux éduquée de l'histoire du monde.


Maintenir Julian fort :


https://defend.wikileaks.org/donate/


Traduction Céline Wagner

Source ici